dimanche 15 novembre 2015

Je voulais vous dire...


Aujourd'hui je voulais écrire... Vous parler et vous dire tout ce que je ressens et dans quel état je me trouve après tous ces évènements inimaginables. 

Lorsque j'ai appris ces horreurs, j'étais à un anniversaire, on rigolait. On avait mis la TV, les garçons voulaient suivre le match... Une explosion, deux, trois.... Une notification sur mon smartphone : fusillades à paris, trois, A ce moment là je suis restée scotché à mon téléphone pour tenter d'en savoir plus. Puis une prise d'otage au bataclan, des kamikazes. A cet instant je me suis dis : Mon dieu ça ne s'arrêtera jamais. Ils nous transmettaient les images, des images d'horreur où l'on voyait toutes ces scènes de crime. J'ai tout de suite pensé à appeler mes parents qui se trouvaient à Paris et heureusement loin de ces attaques, à l'abri ! Au début 30 décès puis le nombre augmentait de plus en plus.... Jusqu'à 129 morts et plus de 300 blessés, un carnage. Je ne vous dis pas comment j'ai fini ma soirée. Je suis pourtant loin de Paris mais ce soir là, j'étais proche de vous. 

Je pense notamment aux nombreuses victimes (des citoyens innocents), aux proches, aux personnes mobilisées (police, armée, médecins, GIGN....). Je lisais les témoignages des personnes qui étaient là... aux mauvais endroits, qui racontaient en détails, on s'imagine alors sur les lieux en se demandant : Et moi ? Qu'est ce que j'aurais fais ? Ces scènes d'horreur, face à des machines de guerre qui ne méritent pas d'être sur notre territoire Français. On voit encore sur les réseaux sociaux, des proches recherchants encore et toujours les personnes qui s'y trouvaient... Certaines recherches se transforment peu à peu en des avis de décès, imaginez vous 1 minute à leur place ? 


"Nous sommes en guerre", oui nous le sommes ! Et nous devons éradiquer ces personnes de Daesh qui osent prôner la religion musulmane alors que ces personnes ne sont pas des musulmans ! Ils ne sont rien. Comment peuvent-ils faire ça au nom d'Allah ? Vous n'avez pas honte ?!! Comment des personnes peuvent-ils suivre ce mouvement ? Endoctriné par des barbares.   


Malgré tout, ce soir là mais aussi les jours suivants j'ai pu voir chez les Français une belle notion de solidarité. Pendant ce carnage, des personnes aidants les victimes pour faire les gestes de premiers secours, des Français qui ont généreusement recueilli chez eux des personnes qui n'avaient aucun endroit où aller, des relais sur les réseaux d'avis de recherche, de nombreux hommages...   

Plus jamais ça, on ne peut plus vivre ce genre d'évènements, il y a eu TROP de morts... 1 c'est déjà trop. La FRANCE ne se mettra JAMAIS à genoux. 

La vie continue... Liberté, Egalité, Fraternité


Faites passer un message d'amour, de paix en commentaire ( si le coeur vous en dit) je le publierai ici <3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisse moi un petit (ou gros) commentaire, Bisous ♥